Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 

3 bonnes raisons de travailler dans l'énergie

Cao-emplois.com

travailler dans l'énergie

Le secteur de l'énergie est l'un des plus prometteurs en termes d'emploi. Une première bonne raison d'y aller ! En voici d'autres...


Un secteur en pleine mutation
Depuis quelques années, le secteur énergétique connaît une évolution sans précédent. Si le gaz, le pétrole et surtout le nucléaire restent des branches privilégiées, les énergies renouvelables constituent l'avenir de l'énergie. La transition énergétique est en marche et semble inéluctable ! Avec, in fine, de belles promesses d'embauche. Selon les derniers chiffres du CIRED-CNRS, 632 000 emplois seraient créés grâce à cette transition d'ici 2030, jusqu'à 825 000 d'ici 2050 en comptant les emplois indirects. Avec 60 000 personnes embauchées d'ici 2020, l'éolien apparaît comme le secteur le plus prometteur. Les entreprises sont particulièrement en demande de chefs de projets ingénieurs pour coordonner les différentes équipes présentes sur une mission.

Des profils variés
Que vous soyez jeune diplômé ou senior, vous avez votre chance dans l'énergie ! Les entreprises des secteurs nucléaire et pétrolier recherchent plutôt des experts, des ingénieurs très spécialisés en démantèlement, contrôle de commande... Les jeunes diplômés trouveront plus facilement des places dans les grandes entreprises. Selon le "Palmarès des entreprises qui recrutent" publié récemment par Le Figaro, EDF prévoit d'embaucher 3 000 jeunes diplômés en 2015, GDF Suez 200. Par ailleurs, certaines compétences sont difficiles à trouver : en génie électrique, conceptions systèmes ou automatisme. Les jeunes diplômés ont toute leur chance ! En tant que jeune diplômé, pensez aussi aux bureaux d'études, intéressés par les compétences techniques et la capacité d'innovation.

Un secteur privilégié
Primes, intéressements, treizième mois, congés payés, protection sociale, les avantages accordés aux salariés du secteur de l'énergie sont parmi les plus intéressants sur le marché du travail français. Autre avantage : un accompagnement professionnel particulièrement bien soigné. En effet, comme le secteur manque de bras, les salariés sont "chouchoutés". Au programme, des possibilités de formation et d'évolution régulières, surtout dans les grandes entreprises. Par ailleurs, la dernière enquête de la Conférence des Grandes écoles montre même que l'énergie est le secteur le plus rémunérateur pour les jeunes ingénieurs.
En moyenne, selon l'Apec, le salaire médian dans le secteur de l'énergie-eau se monte à 40 000 euros. Un cadre supérieur peut arriver en fin de carrière à 150 000 euros. De quoi mettre l'eau à la bouche...


Dernière mise à jour: 19/10/2015 - 5:08 AM