Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 

Aéronautique : Emploi en trompe-l'oeil

Jean-Louis Marrou, rédacteur en chef de l’Usine Nouvelle

« En cette rentrée morose sur le front de l'emploi, la palme du recrutement revient à l’aéronautique ». Cette phrase de Jean-Louis Marrou, rédacteur en chef de l’Usine Nouvelle, sonne très positivement.
En effet, les grands projets pleuvent dans le secteur aéronautique : « l'Airbus A 380, bien sûr, mais aussi le Falcon 7 X, dernier jet d'affaires lancé par Dassault, et l'avion militaire A 400 M sur lequel planche Airbus. Sans oublier les grands lancements à l'étranger comme la gamme d'avions régionaux A 170/190 du constructeur brésilien Embraer (voir le numéro 2978 de " L'U.N."), et les programmes en cours de réalisation chez Boeing, comme le 787 " dreamliner " ». Français ou étrangers, les programmes associent quasiment systématiquement des sociétés françaises. Du coup, les prévisions de recrutement sont fortes. L’Usine Nouvelle prend l’exemple d’Altran, qui « pense recruter entre 2.000 et 3.000 personnes en 2006, dont 40 % pour l'aéronautique ».
Toutefois, l’éditorialiste ternit un peu son analyse : beaucoup de ces emplois seront réalisés des entreprises extérieures, des sous-traitants. Et notamment les fonctions d’études et développement, comptabilisées dans les services. En clair, « ces emplois d'études, portés par des fournisseurs extérieurs, sont officiellement comptabilisés dans les services. Ce qui contribue à renforcer l'impression de désindustrialisation ». Et pourtant, c’est bien l’industrie qui les porte !


Lire la suite
Nom Magasine : L'Usine Nouvelle


Dernière mise à jour: 24/07/2009 - 11:24 AM