Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 

Dessinateur/projeteur bâtiment


Comme dans la mécanique, le dessinateur en bâtiment partage son temps entre le terrain et le bureau. Selon les indications de l'architecte dont il est le bras droit, il dessine les plans des travaux de réalisation, de modification ou de réaménagement. Il intervient sur tout type de constructions, individuelles ou collectives, neuves ou anciennes.
Ses connaissances techniques approfondies le rendent souvent indispensable tout le long du projet : pour l'avant étude, il doit participer aux rencontres avec les clients, comprendre ses attentes. Mais il est surtout présent pour identifier les aspects techniques qu'il devra ensuite prendre en compte dans la montée du projet : type de sol, matériaux à utiliser. Il est capable de fournir une étude chiffrée. Ensuite, il suit les chantiers jusqu'au bout. Il est le coordinateur du chantier, le lien entre le client, l'architecte et les entreprises.
Il peut avoir au-dessus de lui un projeteur qui sera le responsable du projet. Aujourd'hui, la plupart des dessins en bâtiment sont réalisés avec des outils de CAO ou DAO.


Profil

Comme tous les dessinateurs, une bonne représentation spatiale est indispensable. Il doit faire preuve à la fois de rigueur et de créativité, voire être doté d'un certain sens de l'esthétisme (même si c'est l'architecte qui est le " créateur ").
On peut aussi lui demander une aisance dans la conduite de projet - il pourra gérer des dossiers de A à Z.
Compétences informatiques : maîtrise des logiciels comme Autocad, Autodesk architectural desktop, ARC+ Progress, Archicad...


Formation

Il existe des formations de dessinateurs en bâtiment dès le CAP. Ils peuvent ensuite enchaîner sur un BEP, un BAC pro (généralement, bac génie civil ou Construction Bâtiment Gros-Oeuvre).
Pour atteindre le niveau III (cadre moyen) et pouvoir gérer des dossiers complets, il faut un BTS bâtiment.

Une formation complémentaire en CAO/DAO sera un plus. Dans le cursus traditionnel, l'utilisation de l'informatique n'est peut-être pas suffisamment poussée.


Evolution

Avec l'expérience, le dessinateur ou la dessinatrice en bâtiment peu passer chef de bureau ou surveillants de chantier. S'il fait une formation complémentaire dans des écoles spécialisées, plusieurs métiers s'offrent à lui : contremaître, conducteur de travaux, technicien en génie civil, architecte ou encore designer d'intérieur.


Environnement

Les dessinateurs en bâtiment sont aussi bien recherchés dans les bureaux d'étude que dans les entreprises générales de construction, les cabinets d'architecte ou les institutions publiques. Son environnement dépend donc du nombre de personnes employées et de l'importance des projets qu'il aura à traiter.


Interview
Chadi Osman est dessinateur - architecte à Beyrouth. Agé de 28 ans, il rêve d'exercer son métier dans un pays où le secteur de l'architecture est, pour lui, dynamique et créatif. La France, pourquoi pas !

Pouvez-vous nous parler de votre formation à l'étranger ?
Je suis titulaire d'un bac et du diplôme de l'école d'architecte de Beyrouth. Depuis l'an 2000, j'ai eu plusieurs expériences professionnelles : stage dans un bureau d'études où j'ai participé à l'élaboration d'un hôtel Leisere Hill depuis la pré-étude avec les architectes jusqu'au suivi du chantier avec les ouvriers. Depuis 2001, je suis architecte dessinateur à l'agence Khatib&alami où je travaille sur un grand projet depuis plusieurs mois : l'extension d'une université américaine au Liban. Même pendant mon service militaire, j'ai exercé mon métier. J'ai complété cette formation par l'apprentissage de plusieurs logiciels 2D et 3D (Environnement Dos/Windows, Autocad, Photoshop, 3D et 3D studio max)

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?
En fait, c'est une histoire de famille : mon père l'exerçait et mon frère se lance aussi dans l'aventure. J'ai eu la chance de rencontrer beaucoup d'architectes et de dessinateurs architectes depuis mon enfance : ils m'ont transmis leur passion de la création en bâtiment.

D'après vous, quelles sont les qualités nécessaires pour exercer ce métier ?
Il faut effectivement avoir une bonne capacité de représentation spatiale mais il faut aussi être capable de lire les croquis et les dessins des architectes, les créateurs des projets. Il faut absolument capter ce qu'ils veulent pour que le dessin technique que vous faîtes corresponde à ses attentes et aux réalités physiques du projet.

Pouvez-vous nous parler des avantages et des inconvénients du métier ?
Pour moi, le grand avantage est le côté technique : au départ, il n'y a rien. Ensuite, l'architecte a une idée mais elle est virtuelle. Je suis là pour lui donner une réalité en jouant avec les contraintes scientifiques.
Quant aux inconvénients, pour l'instant, je n'en vois pas.

Quels sont vos projets d'avenir ?
Je voudrais collaborer à des projets vraiment créatifs et intéressants. Pour cela, la France sera l'idéal..