Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 

Aliasol recrute : « Un expert n'a pas de prix car il est assez rare ! »

CAO-emplois.com

Créée en 2005, la société Aliasol est spécialisée dans l'ingénierie des moyens de production industrielle. Cette année, elle devrait recruter une vingtaine de personnes. Entretien avec Bruno Caneparo, l'un de ses fondateurs.

Aliasol recrute : « Un expert n'a pas de prix car il est assez rare ! » Présentez-nous votre entreprise.
Aliasol est une société de conseil et de recrutement pour l'ingénierie de moyens de production industrielle (raffineries, usines, plates-formes offshore, centrales de production d'électricité thermique ou d'origine nucléaire...). Nous intervenons à la fois dans la phase d'études et dans la phase de construction pour de grands donneurs d'ordre (EDF, Total...) et de grandes sociétés d'ingénierie dans les secteurs du pétrole, de la production d'électricité, de la chimie et de l'environnement.

Recrutez-vous beaucoup de profils expérimentés ?
Jusqu'ici nous nous sommes spécialisés sur des profils de spécialistes, experts et chefs de chantier seniors, donc effectivement, nous recrutons une majorité de profils expérimentés. Au départ, nous souhaitions nous démarquer de nos concurrents de taille plus importante, en proposant des prestations de haut niveau, sur des profils d'ingénieurs et de dessinateurs-projeteurs principalement.
Cependant, le marché a évolué, les sociétés recherchent aujourd'hui des équipes complètes de chantier ou en plateau-projets, avec des consultants de tous niveaux, ce que nous tentons d'apporter depuis un an.

Pour vous, qu'est-ce qu'un profil expérimenté ?
C'est un expert senior qui a plus de 15 ans d'expérience (plutôt en moyenne 20-25 ans d'expérience) et qui a développé une expertise sur son métier. En CAO, ce sont par exemple des ingénieurs calculs et des dessinateurs-projeteurs expérimentés en calcul de structures offshore, en génie civil, en tuyauterie, en installations générales, en électricité, en machines tournantes (pompes, compresseurs...), etc.
En termes de formation, nous n'avons pas d'a priori. Pour les profils juniors, les clients préfèrent des jeunes sortis des grandes écoles d'ingénieurs, mais pour les profils expérimentés, ce peut être également des autodidactes qui ont appris sur le tas. En revanche, dans un contexte international, la maîtrise de l'anglais est devenue indispensable. Quoi qu'il en soit, un expert n'a pas de prix car il est assez rare !

Quels sont vos objectifs pour 2013 ?
Face à l'ampleur des projets et aux exigences de nos clients, nous devons parvenir à une taille critique en termes d'effectifs. Dans l'idéal, nous souhaiterions passer d'une vingtaine à une cinquantaine de salariés.
En huit ans nous sommes intervenus à peu près sur tous les continents à partir de notre siège social, mais nous envisageons d'ouvrir une filiale en Angleterre ainsi qu'à Dubaï pour pouvoir répondre plus facilement aux appels d'offres internationaux et embaucher plus facilement des spécialistes qui sont parfois difficiles à trouver en France.


Dernière mise à jour: 03/06/2013 - 4:05 AM